Bruit rose ou blanc pour essayer de dormir ?

Nov 26, 2020 | NOUS VOUS INFORMONS |

Il est probable qu’en parlant de sons, nous ne sachions pas que ceux-ci soient liés aux couleurs. Cependant, la réalité est qu’il existe un arc-en-ciel de sons. Le bruit, selon la fréquence à laquelle il est enregistré, se voit attribuer une couleur différente. Ainsi, les tons bleus et violets représentent les fréquences vibratoires les plus élevées et les gammes de couleurs plus rougeâtres correspondent aux fréquences les plus basses. De ce fait, nous sommes en mesure de parler de bruit rose, blanc, rouge, bleu, violet, gris…

Cela peut sembler étrange d’entendre parler de bruit blanc et de bruit rose, surtout si nous ne savons pas d’où ils viennent et à quoi ils peuvent servir. Néanmoins, ces deux types de bruits coexistent avec nous tous les jours et ils valent donc la peine d’être connus. Mais saviez-vous que le bruit rose et blanc peut vous être utile lorsque vous essayez de dormir ?

Le bruit blanc

Le bruit blanc a un spectre plat qui utilise une échelle de fréquence linéaire avec une énergie constante reflétée en Hertz. Pour que nous comprenions mieux, ce signal contient toutes les fréquences en même temps et toutes se trouvent à la même puissance ou au même volume.

Par ailleurs, la science effectue des études sur ce bruit de faible intensité pouvant favoriser la relaxation et le sommeil. Car ce son agit comme une sorte d’antibruit qui annule d’autres sons que nous pourrions normalement détecter. Cela se produit parce que, lorsque nous entendons un bruit qui reste constant et inchangé, notre cerveau bloque automatiquement tous les autres.

D’autre part, certains appareils électroménagers tels que les machines à laver ou les réfrigérateurs intègrent un bruit blanc pour masquer les bruits gênants.

Le bruit rose

Le bruit rose est une variante du bruit blanc. Généralement, le bruit blanc est filtré pour réduire le volume à chaque octave et est souvent fait pour compenser l’augmentation de fréquence par octave. Le spectre du bruit rose est identique au spectre moyen accumulé de la musique symphonique ou des instruments harmoniques tels que le piano ou l’orgue.

Pour générer le bruit rose, les fréquences les plus élevées (les pourpres et les violettes) sont atténuées par le bruit blanc, de sorte que les fréquences basses prédominent (les rouges). Ainsi, le bruit rose est un bruit blanc modifié de sorte qu’il est plus pauvre en hautes fréquences, ou ce qui est la même chose, en sons aigus.

Généralement, il est utilisé pour calibrer les équipements audios avant une représentation de groupe de musique.

Différence entre bruit blanc et bruit rose

Afin de comprendre les nuances entre un type de bruit et un autre. Il est important de garder à l’esprit que le bruit blanc est un bruit qui contient toutes les fréquences et qui se trouve à la même puissance ou volume. Le résultat est un son constant fruit de la somme de toutes les fréquences. De même que la couleur blanche résulte de la somme de toutes les couleurs, le bruit blanc provient de l’addition de toutes les plages de fréquence.

En revanche, le bruit rose peut être considéré comme un type de bruit blanc qui est passé par une sorte de filtre. Ce bruit semble plus équilibré et uniforme que le bruit blanc, car il est plus pauvre en hautes fréquences (sons aigus). C’est un son plus doux et plus homogène semblable à celui d’une pluie légère ou au bruissement des feuilles des arbres d’une forêt frissonnant sous le vent.

Le bruit rose nous aide-t-il à dormir ?

Le bruit rose peut être plus efficace que le bruit blanc pour essayer de dormir. Plus que la méditation et apparemment plus que la capacité de concentration. Le fait est que le son joue un rôle important dans la synchronisation des ondes cérébrales et dans l’activité cérébrale, même pendant que nous dormons.

Ainsi, une étude de Northwestern Medicine a synchronisé le son rose avec le rythme des ondes cérébrales chez 13 participants de plus de 60 ans. De cette façon, grâce au bruit rose, le sommeil profond a été considérablement augmenté et cela a amélioré la capacité des participants à se souvenir des mots appris avant l’expérience. Il semble que le sommeil profond soit essentiel à la consolidation de la mémoire. Nonobstant, avec le vieillissement, le sommeil profond diminue considérablement, de sorte que les scientifiques pensent que cette diminution pourrait être l’un des principaux facteurs liés à la perte de mémoire.

Lors de la recherche, les 13 participants ont reçu pendant une nuit une stimulation acoustique et une nuit de stimulation simulée en alternance. La procédure de stimulation simulée était identique à la procédure acoustique sauf que les participants n’ont entendu aucun bruit pendant le sommeil. Tant pour les sessions simulées que pour les sessions de stimulation acoustique, les personnes participantes à l’étude ont effectué un test de mémoire la veille au soir et de nouveau le lendemain matin. La capacité de se souvenir des choses vu la veille après la stimulation au bruit rose était trois fois plus grande que sans elle.

Si vous voulez vous-même vous tester et si le bruit rose peut vous aider à essayer à vous endormir, vous pouvez parcourir l’une des nombreuses vidéos reproduisant ce son sur YouTube. Bien entendu, il faudra mettre les enregistrements à faible volume, pour que l’expérience ne devienne pas gênante. Très probablement, vous allez lentement vous détendre et vous sentirez le sommeil vous envahir.