Comment créer un lit Montessori pour vos enfants

Jan 8, 2021 | ENFANTS, NOUS VOUS CONSEILLONS |

Nous les connaissons sous le nom de lits « Montessori », bien que la véritable application du terme vise davantage à baptiser la chambre à coucher. Il est vrai que les chambres Montessori ont révolutionné à la fois l’éducation des enfants et la conception des chambres les plus petites de la maison.

Basé sur trois principes fondamentaux tels que la beauté, la simplicité et l’ordre, les parents qui se laissent guider par cette forme révolutionnaire d’éducation et de design veillent à ce que leurs enfants disposent de chambres minimalistes ; dont la division de l’espace aide et encourage l’acquisition de valeurs académiques, sociales et personnelles. Et, évidemment, à l’intérieur de cet habitacle très spécial où la lumière naturelle et l’optimisation de l’espace deviennent des éléments si importants. Où doit-on placer le lit ? Dans quelle mesure acquiert-il une valeur capitalistique dans le courant pédagogique ? Et la question principale, de quelle façon, pouvons-nous créer un lit Montessori pour nos enfants ?

Anatomie des lits Montessori : leur création et leur importance dans la croissance des enfants

L’un des facteurs recherchés par la philosophie inventée par la pédagogue italienne Maria Montessori est celui de promouvoir l’indépendance totale des enfants. Qu’ils créent eux-mêmes leur personnalité à travers un monde qui commence au niveau de leur chambre à coucher elle-même. Pour cela, les chambres sont divisées d’une manière caractéristique ou chaque endroit revêt des connotations différentes ; au point de limiter leurs espaces avec un objectif très précis : déterminer les zones de lecture, de jeu, de création et, bien sûr, de repos.

Pour réaliser cette division si particulière, la chambre doit être adaptée et contenir peu de meubles. Le but de cette prémisse ? Mettre en place un espace ouvert qui permet la libre circulation et le déplacement des plus petits, tout en favorisant leur indépendance.

C’est à ce moment que le choix du lit entre en jeu. En tant que partie fondamentale et protagoniste de ce que l’on appelle aire de repos. Sa composition doit permettre aux plus petits d’y monter et d’en descendre sans aucune aide. Autrement dit, en tant que parents, nous allons devoir lui fournir un lit bas qui offre le sentiment d’être situé presque au niveau du sol. Un lit qui en quelque sorte, quel que soit l’âge des enfants, peut leur permettre d’être libres et de pouvoir s’allonger ou de se lever seul. Et pourquoi pas ? Un lit qui aidera les parents à dormir avec la tranquillité d’esprit de savoir que leurs enfants ne tomberont pas du lit et de se faire mal, essentiellement parce qu’il n’y a pas assez de hauteur.

Pour réaliser le modèle de lit Montessori, nous devons commencer par choisir une base conforme à la hauteur recommandée (ayant très peu de hauteur). Par conséquent, rien de mieux que de miser sur les sommiers ou bases capitonnées qui ne nécessiteront aucune installation de pieds et qui, par ailleurs, permettront au matelas d’offrir cette sensation d’être sur le sol. En définitive, la structure de lit parfaite pour créer un lit Montessori commencera par l’acquisition d’un sommier fixe sans aucun pied.

Pour continuer avec la composition du lit Montessori parfait, notre recommandation sera de miser sur le matelas Chypre. Afin de se conformer aux exigences pédagogiques promues par cette tendance éducative pour enfants, les matelas Chypres présentent une série de caractéristiques correspondant aux exigences demandées. Un niveau de fermeté facilitant l’alignement correct du dos des plus petits, la mousse viscoélastique à mémoire de forme qui le compose garantira aux petits le confort et la sécurité nécessaires. Ce dernier point revêt une grande importance puisque le fait de placer le matelas à un niveau spatialement bas ; fais que le traitement antibactérien Eco-Fresche qui entre dans sa fabrication évitera l’apparition de poussières, de bactéries ou de moisissures.

 Voici les différentes zones constituant la philosophie Montessori sur la façon de diviser les chambres d’enfants

Zone de lecture

Sélectionnez quelques livres dont les couvertures peuvent attirer l’attention des enfants. L’objectif est qu’eux-mêmes sélectionnent les livres qu’ils vont lire.

Zone créative

Une table, une chaise et un complément d’objets ordonnés qui aident à la stimulation des plus petits.

Zone de jeux

À ne pas confondre avec la zone créative. Placez des étagères à la hauteur des enfants. Ce sont eux qui s’en rapprocheront et choisiront les objets ou les jouets avec lesquels ils veulent passer du temps. Par ailleurs, ce type d’aménagement les encouragera à les remettre à leurs places. Ils joueront avec ces objets, mais en même temps ils comprendront des valeurs comme l’ordre et la propreté.

Zone de repos

Comme nous l’avons déjà dit, le lit sera placé presque au niveau du sol pour permettre à l’enfant de se lever et de s’allonger plus facilement.