Comment éviter les coups de pied de votre partenaire pendant que vous dormez

Jan 5, 2020 | COUPLE, NOUS VOUS CONSEILLONS |

Si vous dormez en couple, vous avez sûrement déjà remarqué des coups de pied soudains ou un mouvement de la part de l’autre pendant que vous dormez. Car lorsque nous dormons en couple, il peut y avoir d’innombrables choses qui nous empêchent d’avoir un repos optimal : ronflement, mouvement de jambes, mimer un rêve, et même arrêter de respirer ou sortir du lit. Il s’agit d’un large éventail d’actions, parfois inoffensives et transitoires, et parfois symptômes de certaines pathologies.

Selon l’Institut du Sommeil, il y a plusieurs actions que nous pouvons mener pendant que nous dormons et sans nous en rendre compte. La première d’entre elles est le fait de bouger les jambes, l’une des raisons pour lesquelles nous pouvons donner un coup de pied à notre partenaire en dormant avec lui. Car de légères secousses des jambes de façon sporadique au début du sommeil est tout à fait normal.

Problèmes de sommeil qui produisent des mouvements de jambes

Cependant, selon l’Institut du Sommeil, lorsque les mouvements deviennent fréquents et routiniers, cela pourrait être l’un des syndromes des jambes agitées, « une maladie neurologique qui produit un besoin urgent de déplacer les jambes au repos, en particulier pendant le sommeil ». C’est ce qu’explique le Dr Diego Garcia-Borreguero, qui insiste sur le fait que, mis à part l’assiduité, vous devriez aller chez le médecin chaque fois que vous avez l’impression que le symptôme interfère avec le bien-être pendant la journée.  Selon le médecin, ce syndrome peut être la conséquence de certains médicaments : « Antidépresseurs, antihistaminiques (pour l’allergie), antiémétiques (contre les vomissements) ou somnifères, accentuent la maladie ou sa précipitation chez les personnes prédisposées ».

Une autre action que nous pouvons effectuer pendant que nous dormons est celle de frapper notre compagnon.  Surtout quand nous nous trouvons dans un cauchemar ou que nous faisons un rêve éveillé, il peut arriver que nous frappions légèrement notre compagnon avec un coup de pied. Bien sûr, le faire souvent n’est pas tout à fait normal : lorsque l’action est effectuée à plusieurs reprises et d’une manière exagérée, alors nous pourrions parler de ce qui est connu comme un trouble du comportement pendant le sommeil REM.

Selon le Dr Garcia-Borreguero, ce trouble «se manifeste surtout chez les hommes à partir de 50 ans et le comportement apparaît dans la deuxième partie de la nuit, quand ils ont des rêves dans lesquels ils sont persécutés ou l’expérience de situations de catastrophes (rêves d’angoisse), de sorte qu’ils agissent physiquement en réponse à des rêves, comme s’ils se défendaient ou se battaient, en blessant le compagnon». De cette façon, quand notre partenaire nous donne un coup de pied dans son sommeil, il pourrait s’agir d’un cauchemar.  Cependant, s’il s’agit d’une action que notre partenaire effectue en permanence, alors nous devrions consulter un spécialiste et confirmer s’il s’agit d’un trouble du comportement pendant le sommeil REM.

Pour sa part, une étude du Dr Alex Iranzo, de l’Hôpital clinique de Barcelone, a observé que la plupart des personnes atteintes de ce trouble développaient la maladie de Parkinson et d’autres maladies neurologiques.

Il semble donc qu’il soit important d’analyser ce type d’actions chez notre partenaire si elles se produisent en permanence. Cependant, comment pouvons-nous empêcher ces coups de pied de nous réveiller ? Si nous ne voulons pas dormir dans des lits séparés, la seule option est d’acheter un lit plus grand pour s’assurer d’éviter les coups de pied de notre partenaire.

Chez Maxcolchon, nous vous proposons une solution pour l’achat d’un lit King Size. Bien qu’au premier abord, cela puisse sembler une mesure exagérée, c’est la mesure parfaite si nous voulons continuer à profiter de dormir en couple et en même temps éviter les coups de pied de notre partenaire pendant le sommeil. En outre, avec cette mesure, vous favoriserez votre confort pendant le repos.

En effet, les matelas de ces dimensions contribuent à la qualité du sommeil, car ils respectent l’aire de repos de chaque membre du couple. De cette façon, non seulement vous éviterez les coups de pied que votre partenaire peut vous donner pendant que vous dormez, mais la liberté de mouvement pour vous deux sera beaucoup plus ample.