Comment préparer son corps pour le changement d’heure

Nov 6, 2020 | NOUS VOUS INFORMONS |

Le passage à l’heure d’hiver cette année 2020 aura lieu le dimanche 25 octobre. Cela signifie qu’à 3 h du matin, il sera 2 h du matin, donc nous allons pouvoir dormir une heure de plus cette nuit-là. Depuis 1973, chaque année, nous changeons d’heure aux mois de mars et octobre, passant ainsi à l’heure d’été ou à l’heure d’hiver. Ces changements permettent de profiter davantage des heures de soleil et d’économiser l’énergie.

Cependant, ce léger changement d’à peine une heure peut entraîner une perturbation du repos et provoquer des troubles du sommeil, surtout chez les personnes les plus vulnérables aux changements de routine : les enfants et les personnes âgées. Par ailleurs, ce changement peut également perturber toutes les personnes qui ont du mal à dormir ou à s’endormir habituellement et celles qui souffrent fréquemment de migraines.

Comment le changement d’heure peut-il nous affecter ?

Malgré le fait de pouvoir bénéficier d’une heure supplémentaire de sommeil, de nombreuses personnes peuvent se sentir apathiques, irritables et sensibles durant les premiers jours qui suivent le changement d’heure. Plusieurs experts de la santé comme María José Acebes, professeure en sciences de la santé à l’UOC. Expliquent que cela se produit parce que les personnes possèdent une « espèce » d’horloge biologique qui est régulée, entre autres, par la lumière du jour.

Comme l’explique le Dr Acebes, la lumière du jour favorise la régularité entre les cycles d’éveil et de sommeil dans notre cerveau, du fait de la production de la mélatonine que notre corps génère pendant la journée. En cas de changement brusque, par exemple lors de voyages où l’on est amené à changer de fuseau horaire, notre horloge biologique interne peut se dérégler et a besoin d’une période d’adaptation ; ce que nous appelons le décalage horaire.

En résumé, les changements horaires déséquilibrent notre cycle veille-sommeil et peuvent provoquer fatigue, irritabilité, problèmes de concentration et même maux de tête, vertiges et troubles digestifs.

7 conseils pour préparer votre corps au changement d’heure

Les experts soulignent que les effets négatifs sur le corps des personnes en bonne santé sont minimes. Cependant, comme nous l’avons déjà dit auparavant, dans certains cas, il peut être courant de se sentir plus fatigué que d’habitude, un peu désorienté ou de souffrir d’un manque de concentration. Il peut donc être utile de suivre un certain nombre de recommandations afin de mieux nous adapter à ces changements d’heure et d’en réduire les éventuelles nuisances :

  • La semaine précédant le changement d’heure, nous pouvons modifier progressivement l’horaire de nos repas. Ainsi, notre organisme s’adaptera au changement sans pratiquement s’en rendre compte.
  • Quatre jours avant le changement d’heure nous pouvons nous coucher 15 minutes plus tôt ou plus tard chaque jour (selon le changement d’heure auquel nous sommes confrontés),
  • Il est important d’éviter de faire la sieste jusqu’à ce que le corps s’habitue et normalise notre nouvel horaire de sommeil.
  • Rester hydraté peut aider à éviter les maux de tête causés par le changement d’heure.
  • 5— Faire de l’exercice physique avec modération et prendre un bain de soleil pendant la journée pour stimuler les niveaux de mélatonine qui vont nous aider à dormir la nuit.
  • Ne pas boire de boissons alcoolisées et limiter la consommation de caféine, ne pas prendre de médicaments pour dormir (sauf prescription médicale).
  • Réduire notre niveau d’activité et ne pas faire d’efforts pendant la journée où le changement d’heure est appliqué.

Combien de temps faut-il pour s’adapter au changement d’heure ?

En règle générale, nous n’avons pas besoin de beaucoup de temps pour nous adapter aux changements d’heure. Pour chaque heure de décalage horaire, il faut environ un jour d’adaptation, donc le mardi 27 octobre nous devrions déjà être entièrement adaptés à ce nouvel horaire. Cependant, ce n’est pas une règle exacte, car certaines personnes ont besoin de plus de temps pour s’y adapter. Par exemple, dans le cadre des bébés allaités, les problèmes d’alimentation peuvent être courants dans les jours qui suivent le changement d’heure.

Par ailleurs, les personnes souffrant de certains problèmes neurologiques tels que migraines, épilepsie ou Alzheimer peuvent souffrir d’une aggravation ponctuelle des symptômes.

Enfin, dans le cas des personnes âgées, il peut arriver qu’elles se sentent désorientées et plus fatiguées que d’habitude au cours des premiers jours.

Pour terminer, Maxcolchon souhaite que vous dormiez et que vous puissiez vous reposer comme vous le méritez afin que vous ayez la possibilité de vous réveiller chaque matin chargé d’énergie et de vitalité. Pour y parvenir, il est important de maintenir un mode de vie sain et de dormir 7 à 9 heures par jour sur un matelas en bon état.