Comment soigner l’insomnie sans médicaments

Jan 23, 2021 | NOUS VOUS CONSEILLONS, SANTE |

Avec l’arrivée de l’hiver et donc du froid, il est fréquent que nous ayons plus de problèmes pour dormir. Nous nous lançons alors dans la recherche du remède miracle qui nous aidera à dormir à poings fermés. Guérir l’insomnie sans médicaments est possible et même recommandé. Par conséquent, ci-dessous, nous allons vous donner une série de conseils qui vous aideront à surmonter cette insomnie tant redoutée.

10 conseils pour vaincre l’insomnie sans l’aide de médicaments

Prendre des remèdes naturels:

Nous appelons phytothérapie la consommation de produits d’origine végétale pour prévenir, guérir ou soulager les symptômes et les maladies. Appliqué à l’insomnie, la consommation de plantes médicinales comme la valériane, la passiflore ou, moins connues, le pavot de Californie peut aider à traiter l’insomnie occasionnelle, améliorer l’hygiène du sommeil et éviter les micro réveils.

Évitez les exercices physiques intenses avant de vous coucher

La pratique du sport et les exercices physiques génèrent la production d’endorphines au niveau de notre corps ce qui n’aide pas à s’endormir immédiatement. Si vous êtes amateur de sport, nous vous recommandons de ne pas le pratiquer après 8 heures de l’après-midi et de le faire à tout autre moment de la journée.

Manger des aliments qui favorisent le sommeil:

Il existe un certain nombre d’aliments qui vous aident à vous endormir grâce à leur taux élevé de tryptophane. Par exemple, les œufs, le lait et même la banane.

Le plus important est d’éviter les dîners copieux avant de se coucher. La frénésie alimentaire le soir entraîne une dégradation de la digestion et, par conséquent, un mauvais équilibre du sommeil pouvant entraîner de l’insomnie.

Éviter l’alcool:

Pratiquement associée à ces dîners copieux. La consommation d’alcool (surtout le soir ou la nuit) ne facilite pas la digestion et peut, par ailleurs, provoquer un besoin accru d’uriner, et vous oblige à vous lever la nuit pour aller aux toilettes. Ce ne sont que des désavantages.

Établissez une routine de sommeil positive:

Comme nous l’avons déjà dit en d’autres occasions, l’établissement de routines et d’horaires peut aider à la conciliation du sommeil. Par exemple, dîner et se coucher toujours à la même heure. Prendre une douche d’eau chaude avant d’aller au lit. Lire un livre pendant quelques minutes. Trouvez vos habitudes positives et gardez-les.

Transformez votre chambre à coucher en un endroit idyllique pour dormir:

Réglez l’intensité de la lumière, procurez-vous les meilleurs équipements de repos possibles, maintenez une température idéale pour dormir, évitez le téléphone portable ou la tablette avant d’aller vous coucher… Bref, créez un climat de détente dans votre chambre.

Climatiser votre chambre à coucher:

Avec beaucoup de prudence et toujours en suivant les conseils d’experts, climatiser votre chambre avant de vous coucher peut vous aider à mieux dormir. Mais, attention, laisser le chauffage allumé toute la nuit peut provoquer des rhumes, des angines ou des contractures ainsi que des douleurs de cervicales ou de lombaires. Pour adoucir la température de la pièce, rien de mieux que de l’aérer en ouvrant les fenêtres pendant la journée.

Utilisez la chambre à coucher uniquement pour dormir:

Associer mentalement votre lit au fait de dormir est important pour éviter l’insomnie. Par conséquent, utiliser votre chambre pour d’autres activités ou comme lieu de travail n’est pas du tout recommandé.

Manipulez magistralement le noble art de la sieste:

La pratique de la sieste est aussi recommandable que saine. Mais comme dans d’autres domaines de la vie, il y a un proverbe espagnol qui dit « quand on aime une chose, on la fait volontiers mais quand elle devient répétitive, elle finit par être détester ». Appliqué à la sieste, il est préférable de dormir après le repas, dans un lit confortable et qui répond à nos exigences de respirabilité et de fermeté. Et surtout, ne jamais dépasser 30 minutes. Au-delà de ce temps, tout ce que nous allons obtenir est une modification de nos horaires et quand arrivera le soir nous n’aurons pas sommeil.

Disposer d’un bon matelas:

Si vous suivez les étapes ci-dessus, mais que votre matelas n’offre pas les prestations dont vous avez besoin. Vous finirez par vous réveiller au beau milieu de la nuit, encore pire, vous vous réveillerez avec des douleurs de cervicales ou de lombaires. La meilleure chose est de faire confiance à un fabricant spécialisé.