Existent-ils des troubles alimentaires liés au sommeil ?

Nov 13, 2020 | ALIMENTATION, NOUS VOUS CONSEILLONS |

Les troubles alimentaires sont des maladies graves affectant la santé mentale et sont liés à la nourriture et au comportement alimentaire. Quand nous pensons à ce genre de troubles, ceux qui nous viennent immédiatement à l’esprit sont l’anorexie ou la boulimie.

Mais la vérité est que les troubles alimentaires ne se réduisent pas à ces deux pathologies. De plus, en réalité, les troubles alimentaires couvrent un large éventail d’affections qui peuvent également être liées à d’autres problèmes physiologiques, comme les troubles du sommeil. En particulier, nous parlons des troubles alimentaires liés au sommeil. Concernant ceux-ci, nous allons vous donner plus d’informations.

Trouble de l’alimentation lié au sommeil

Parmi les troubles de l’alimentation liés au sommeil, il est essentiel de mettre en évidence celui-ci en particulier. Il s’agit d’un trouble de l’alimentation qui comprend des épisodes fréquents de consommation incontrôlée de nourriture ou de boissons pendant le sommeil.

Les personnes atteintes de ce trouble peuvent être totalement ou partiellement inconscientes lorsqu’elles préparent ou mangent des aliments. Le lendemain, il est assez courant qu’ils ne se souviennent de rien de ce qui s’est passé la nuit précédente.

C’est un trouble qui peut être dangereux parce que la personne affectée peut se blesser en préparant et en essayant de s’alimenter, car, étant inconscients, elles peuvent ne pas savoir si ce qu’elles vont manger est comestible ou non.

Par ailleurs, il peut également entraîner un problème d’obésité, étant donné que plusieurs aliments riches en graisses et en glucides peuvent être consommés de manière incontrôlée. Certains des symptômes qui caractérisent ce trouble sont :

  • Épisodes nocturnes, fréquents, dans lesquels la nourriture et les boissons sont ingérées sans contrôle.
  • Altération de la conscience en mangeant et / ou en préparant des aliments.
  • L’ingestion d’aliments riches en graisses et en glucides, ou faire des combinaisons étranges entre les aliments.
  • Ne pas se souvenir des épisodes de consommation de nourriture survenus pendant la nuit.
  • Difficulté à se réveiller ou à se réorienter pendant l’épisode.
  • Absorption de substances toxiques ou non comestibles.

Causes des troubles de l’alimentation liés au sommeil

Ce trouble se produit généralement pendant le sommeil synchronisé dans la première moitié de la nuit et est associé à la transition du sommeil synchronisé à l’excitation pendant le sommeil. La vérité est que l’on ne connaît pas la cause exacte de son apparition, mais il semble que cela se produise souvent chez les personnes ayant des antécédents de somnambulisme.

En fait, ces épisodes de troubles alimentaires peuvent avoir des conséquences négatives pour la santé. D’où l’importance d’essayer de les détecter le plus tôt possible.

Pourquoi ce trouble se produit-il ?

Certaines personnes sont plus susceptibles de souffrir de cette maladie. En particulier, il semble qu’il y ait davantage de femmes adolescentes ou de jeunes adultes qui sont touchés. Par ailleurs, il y a d’autres facteurs qui peuvent être liés à ce trouble :

  • Prendre des médicaments hypnotiques qui induisent le sommeil.
  • Avoir d’autres troubles du sommeil : apnée obstructive du sommeil, somnambulisme, syndrome des jambes sans repos ou narcolepsie.
  • Avoir un trouble de l’alimentation comme l’anorexie ou la boulimie.
  • Qu’un membre de la famille au premier degré (comme un frère ou un père) souffre lui aussi d’un trouble de l’alimentation lié au sommeil.
  • Souffrir de privation de sommeil.

Ce type de troubles peut entraîner certaines complications, comme être fatigué pendant la journée, ressentir des sentiments de culpabilité ou tout simplement avoir des problèmes de santé en général.

Syndrome du mangeur nocturne

Ce trouble est caractérisé par le fait que la victime mange de grandes quantités de nourriture durant la nuit. Avec l’hyperphagie boulimique, c’est un syndrome qui survient surtout chez les personnes souffrant d’obésité.

Les personnes atteintes de ce trouble mangent un grand nombre de calories après le dîner, et elles le font généralement pendant les heures de sommeil. En général, ces individus ont tendance à manger peu de calories le matin et le reste de la journée, jusqu’à la tombée de la nuit.

Symptômes du syndrome du mangeur nocturne

Les personnes atteintes de ce trouble présentent des symptômes spécifiques :

  • Altérations du sommeil : Ceux qui souffrent de cette maladie ont tendance à avoir des insomnies ou à se réveiller fréquemment au milieu de la nuit.
  • Hyperphagie nocturne : Manger 25 % des calories absorbées par jour après le dîner. Normalement, ils ingèrent des hydrates de carbone en grande quantité.

Anorexie matinale : Ils ont tendance à peu manger pour le petit-déjeuner ou le matin.

Comme vous avez pu le constater, les troubles de l’alimentation ne se limitent pas aux grands classiques connus sous le nom d’anorexie ou de boulimie. Ils peuvent également affecter notre repos. L’important est d’agir rapidement sur les premiers symptômes visibles !