La signification des rêves les plus recherchés en 2020

Mai 7, 2021 | NOUS VOUS INFORMONS |

À chaque fois que vous vous allongez dans votre lit et que vous parvenez à vous endormir, votre subconscient commence à fonctionner de la manière suivante : des images aléatoires sont créées ; accompagnées de sons, de mouvements, de sentiments, de sensations, de souvenirs et d’émotions. Comme une sorte de film où vous êtes le réalisateur et où vous pouvez mélanger autour de vous des gens, des célébrités et même des parents décédés. Les réunissant tous dans le même univers. Une narration qui fonctionne comme une méthode d’apprentissage, en assimilant vos expériences. Mais ce qui a du sens pendant que vous dormez devient une énigme lorsque vous vous réveillez et vous pouvez alors vous demander : quelle était donc la signification de ses rêves ?

C’est ainsi que le Covid a affecté les rêves de toute l’humanité

Les rêves fonctionnent comme des recréations imaginaires qui nous obligent, si nous voulons les comprendre à rechercher leurs sens. Et 2020 n’allait pas être une exception. Au fil des mois, le coronavirus a étendu ses tentacules à travers tous les recoins de notre vie, transformant nos rêves en récits encore plus surréalistes, étranges et sombres.

Des études telles que celle menée par le Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon ont montré comment la crise du Covid-19 avait provoqué une augmentation de 35 % des rêves dont les dormeurs pouvaient se souvenir. En même temps, la même enquête a démontré que les cauchemars avaient augmenté de 15 %. D’autre part, une étude réalisée en Italie par l’Associazione Italiana di Medicina del Sonno; a statué que la plupart des sujets étudiés avaient souffert de cauchemars et de parasomnies très caractéristiques, qui normalement touchent des personnes atteintes de trouble de stress post-traumatique.

Comment pourrait-il en être autrement, la pandémie a également chamboulé nos rêves. Depuis le 22 mars, les recherches sur Internet concernant la signification des “rêves bizarres” sont passées de 0 à 100 sur Google.

Essayons de déchiffrer quels sont les rêves les plus courants qui ont hanté nos esprits au cours de cette année de la pandémie !

En règle générale, parmi les conséquences qui découlent d’un traumatisme, il y a la détresse et les cauchemars qui poursuivent les survivants. C’est l’un des fardeaux qui s’est enraciné chez les personnes atteintes de trouble de stress post-traumatique. Et cela s’est produit en 2020, la différence est que le monde entier a été touché par ce phénomène. Voici donc les rêves qui ont le plus hantés ces personnes :

– Rêver de dangers, de menaces, de peurs abstraites, de dangers invisibles : en 2020, nous avons rêvé d’insectes qui nous attaquent, d’attaques de gaz toxiques, de raz-de-marée, de monstres… Ce genre de cauchemars fonctionne comme des métaphores de nos préoccupations. Des effets de la pandémie symbolisant les changements dans notre vie et les traumatismes causés par le Covid-19.

– Voyage, rencontre avec des amis, vie sociale : Un autre des rêves les plus récurrents de 2020 a été lié à tout ce que nous avons perdu. Notre vie sociale a cessé d’être ce qu’elle était, nous avons dû annuler ce que nous avions envisagé de faire, les réunions entre amis, des amitiés et des projets. Nous avons rêvé de voyager. D’abord dans des endroits très reculés, mais aussi aux endroits que nous avions prévus d’aller. Plus tard, ces pays exotiques sont tout simplement devenus le bar du coin. Non seulement nos projets estivaux ont été bouleversés, mais le simple fait de prendre un café avec vos amis est devenu impossible.

– Nostalgie et souvenirs du passé : La pandémie nous a également rappelé des événements passés et fait penser à des personnes du passé. On le sait bien, rêver est un moyen de métaboliser certaines pertes et expériences émotionnelles intenses ou dures. Par conséquent, 2020 a été l’année ou nous avons rêvé des personnes de notre passé tels que de vieux amis, d’anciens partenaires et même de ces amours estivales que nous avons vécues à l’adolescence.

Bien que ces trois types de rêves puissent sembler très éloignés les uns des autres, il y a deux causes principales qu’ils partagent. Tous ces rêves obéissent à deux points de départ. D’une part, ils peuvent être des désirs refoulés qui resurgissent de notre conscience quand nous rêvons. Et d’autre part, il peut s’agir de réactions à des souhaits non satisfaits. Bref, nous parlons de tout ce qui a été emporté par cette maudite pandémie.

Et enfin, il y a un autre point commun dans les rêves les plus recherchés et les plus répétés que nous avons faits 2020 : c’est la facilité avec laquelle nous nous souvenons maintenant de tout ce dont nous rêvons. L’explication donnée par certains psychologues et experts en la matière est la suivante : la pause que nous avons faite dans nos vies a rendu les rêves plus importants. En vivant moins, ce dont nous rêvons devient plus présent dans nos mémoires.