Rituels du sommeil pour enfants

Oct 18, 2020 | ENFANTS, NOUS VOUS CONSEILLONS |

 Nous avons toujours pensé que les troubles du sommeil sont un problème exclusif des adultes. Avec l’Age et la majorité, notre vie se complique, le travail crée du stress, les problèmes émotionnels commencent et les premiers maux de santé apparaissent. Cependant, s’endormir correctement et avoir du mal à dormir est quelque chose qui peut également apparaître chez les plus petits. Pour toutes ces raisons, il sera important que nous mettions en place très tôt dans leur éducation une série de rituels du sommeil pour les enfants qui les aideront à comprendre l’importance du sommeil.

 Voici 5 rituels de sommeil qui aideront vos enfants à mieux dormir (et à ne pas se plaindre en les appliquant)

S’il est vrai que les besoins en sommeil peuvent varier selon les personnes, il n’en demeure pas moins qu’il existe certaines lignes directrices et certitudes de nature scientifique et médicale qui indiquent un chemin commun. Des comportements et des rituels de sommeil ayant un seul objectif : favoriser une hygiène du sommeil bénéfique pour notre santé.

Dans le cas des enfants, nous partons d’une base universelle : la meilleure chose à faire est de les faire dormir plus de huit heures par jour. Pour atteindre cet objectif et de ne pas tomber dans les réveils, cauchemars nocturnes ou mauvaises habitudes, rien de mieux que d’accomplir une série de rituels de sommeil adaptés pour les enfants qui les aiderons à vouloir se coucher. Pour ce faire, nous devons nous appuyer sur certains éléments de base tels que : établir un horaire régulier où l’on prend un bain, vient ensuite le dîner, puis se brosser les dents, mettre son pyjama, dire bonne nuit à tout le monde, lire (ou écouter) une histoire. Tout cela, dans le seul but de créer confort, sécurité et étreindre le lit avec envie.

Établir un horaire de sommeil régulier

Comme nous l’avons déjà dit, établir un horaire de sommeil régulier chaque jour incluant à la fois l’heure du réveiller et celle d’aller au lit, est synonyme de jeter les bases qui contribueront à la santé et au bien-être de vos enfants. Grâce à cela, nous ferons en sorte que son cycle de sommeil-veille s’adapte à cette espèce de routine et, sans s’en rendre compte, ce sera l’enfant lui-même qui aura besoin de se coucher le soir et donc cela lui permettra de mieux se reposer et d’être plus éveillé quand il se réveillera le lendemain. Evidemment, ces biorythmes s’accompagnent de certains symptômes synonymes du sommeil que les plus petits de la maison ne pourront pas dissimuler. Allant du bâillement, au fait que leurs yeux se ferment vers 22 heures.

Accompagner tous ces conseils avec la création d’une routine qui incite à aller dormir

Comme si nous utilisions le comportementalisme classique, l’idéal est de préparer le cerveau de nos enfants pour qu’ils soient eux-mêmes incités à s’endormir. Pour ce faire, rien de mieux que de créer une série d’actions habituelles qui finissent par devenir des routines : le brossage des dents, le bain avant le dîner, la lecture d’une histoire, la lecture du chapitre de la bande dessinée que nous leur avons laissé lire, le verre de lait, le simple fait d’aller faire pipi, de leurs raconter une histoire, d’allumer leur veilleuse de sécurité (pour ceux qui auraient des craintes nocturnes) … Tout ce qui peut les relaxer et les fait s’endormir, même s’ils ne s’en rendent pas compte eux-mêmes.

Faire du sport et faire des exercices et des activités physiques

Dès le plus jeune âge, il faut encourager la pratique du sport. Comme nous le savons déjà, l’exercice physique est non seulement important et bénéfique pour la santé, mais il contribue également à favoriser un certain esprit de compétition et d’autres vertus comme le travail d’équipe. Mais en plus de ça, cette fatigue qui viendra après un bon match de football, la pratique de la natation ou avoir couru pendant un certain temps, les fera arriver plus épuisés le soir quand ils rentreront à la maison. Mais attention, et comme pour les adultes, il est important que ces activités parascolaires durant lesquelles ils vont faire du sport ne soient pas trop tardives sinon nous obtiendrons juste l’effet inverse. Leurs corps va se réactiver et il vous sera encore plus difficile de les endormir.

Une légère collation

En plus du dîner lui-même, il est recommandé que les plus petits prennent un fruit, un bol de céréales ou un verre de lait avant de les coucher : Non seulement pour les empêcher de se coucher le ventre vide (ce qui est difficile compte tenu de l’heure du dîner), mais comme une contribution supplémentaire qui les aidera à mieux s’endormir. Par exemple, certains aliments comme le lait ou certains fruits contiennent certaines substances qui aident à dormir. Au contraire, ne pas leur donner certains aliments comme le chocolat ou des boissons énergisantes ou des produits contenant de la caféine.

Un endroit convenable pour dormir

Il faut que leurs chambres soient un lieu accueillant qui les incite à dormir : Toutes ces routines et ces rituels du sommeil susmentionnés ne serviront à rien si vous les couchez dans une pièce remplie d’appareils électroniques, de bruits et de lumière. Par conséquent, il est recommandé que les chambres d’enfants aient une bonne isolation lumineuse, ne soient utilisées que pour dormir et, surtout, aient le meilleur équipement de repos possible équipé d’un matelas en mousse à mémoire viscoélastique ou en latex.