Technologie et repos : comment cela affecte les plus petits

Oct 20, 2020 | ENFANTS, NOUS VOUS CONSEILLONS |

Bien que nous n’ayons besoin d’aucune étude pour savoir que l’utilisation excessive de la technologie affecte le repos des plus petits, nous disposons déjà de recherches qui le prouvent. Une publication du magazine Pediatrics, réalisée par des scientifiques de l’Université d’État de Penn aux États-Unis, a montré l’impact qu’exerce les appareils électroniques et numériques sur le sommeil et sur les enfants et les adolescents. Tout d’abord, les données de l’article indiquent que jusqu’à 30% des enfants et un étonnamment taux élevé, 70% des adolescents ne dorment pas le nombre d’heures recommandées par les experts.

À un niveau plus profond, l’étude a montré que 75% des mineurs allaient se coucher avec ces appareils électroniques et les avaient dans leur chambre et 65% ont avoué les utiliser dans les instants qui précédaient le coucher.

Lumière, sons, bruits : les appareils électroniques influencent sur le repos des plus petits de la maison

Ce qui aujourd’hui sont des données palpables et publiées par de prestigieuses universités, était des sensations que nous pouvions observer chez nos propres enfants. Pour des raisons purement logiques, la technologie réduit les heures de sommeil et détériore la qualité du sommeil pour trois raisons principales :

1- Plus leur exposition à la télévision, aux heures passées sur les ordinateurs, les messages WhatsApp et l’utilisation des réseaux sociaux sont longues, moins ils consacrent d’heures au repos et au sommeil.

2- L’utilisation d’appareils électroniques (parmi lesquels nous incluons la télévision) stimule cognitivement le cerveau des enfants, ce qui provoque une pire conciliation du sommeil et une détérioration de sa qualité.

3- La lumière émise par les appareils électroniques affecte également le rythme circadien des personnes et des enfants, bien entendu, ce qui finit par provoquer une désynchronisation de notre horloge biologique interne.

Si, en soi, cette utilisation accrue d’appareils électroniques affecte tous les types de personnes quel que soit leur âge, imaginez comment elle peut influencer le repos des enfants et des adolescents qui ont en général un niveau plus élevé d’excitation et un moindre contrôle de leurs émotions et de leurs actions.

Étant donné que le nombre d’heures de sommeil recommandées pour les jeunes enfants jusqu’à l’âge de 4 ou 5 ans peut atteindre 11 heures, il existe aujourd’hui des spécialistes et des pédiatres qui parlent de jeunes enfants qui ne dorment pas plus de 7 heures par nuit. Le motif ? Malgré leur jeune âge, les parents leur permettent de rester à regarder la télévision ou à utiliser la tablette de manière primaire jusqu’à tard dans la soirée, ce qui n’est pas recommandé pour les enfants.

Pour des raisons évidentes, coucher un enfant qui, jusqu’à quelques minutes auparavant, avait consommé du contenu audiovisuel (chocs visuels, sons, musique, lumière…) est synonyme d’état d’excitation qui ne peut pas disparaître du simple fait de le mettre au lit. C’est à ce moment que le problème principal se pose, la conciliation du sommeil prend du temps et l’étape suivante arrive : les heures de repos diminuent.

La prochaine étape du cercle vicieux a lieu le lendemain. Faute de repos suffisant, il sera impossible à l’enfant de performer à 100 % lorsqu’il sera à l’école. Six ou sept heures de sommeil finissent par une mauvaise performance scolaire et des problèmes avec les enseignants. Mais ce n’est pas seulement cette baisse des résultats scolaires qui est le seul problème. Nous pourrions plutôt parler d’une porte d’entrée à d’autres pathologies : dépression, obésité et développement de certains troubles de nature psychologique comme le déficit d’attention et l’hyperactivité (TDAH).

Heureusement, le principal facteur qui peut mettre fin à ce cercle vicieux et à cette forte consommation d’appareils électroniques réside principalement dans les mains des parents. Fixer des limites à ces types d’activités et leur apprendre qu’il y a du temps pour tout le monde peut les aider à retrouver le calme, à se détendre et à se préparer au repos. Mais en plus des horaires et de la pédagogie, il y a d’autres conseils que les parents peuvent suivre :

– Évidemment, retirez tous les dispositifs technologiques et appareils électroniques des chambres d’enfants. Une chambre à coucher sans télévision, ordinateur, tablette ou smartphone deviendra un espace propice à la détente.

– Pour aider les enfants à comprendre que les chambres ne sont pas l’endroit idéal pour les appareils électroniques, rien de mieux que de montrer l’exemple. Autrement dit, tous les membres de la famille laisseront leurs téléphones, tablettes et autres ordinateurs portables dans un endroit commun dans la maison.

– Faites des nuits un moment de détente et de repos pour toute la famille. Pour ce faire, rien de mieux que de définir certaines routines qui aident à l’hygiène du sommeil.