Un bon sommeil renforce votre système immunitaire !

Août 2, 2020 | NOUS VOUS CONSEILLONS, SANTE |

Dormir est indispensable à la vie, c’est quelque chose que nous savons tous. Il est également connu que, pour fonctionner correctement, notre corps devrait dormir en moyenne huit heures par nuit. Bien entendu, ce repos doit aussi être réparateur et suffisant. On dit même que, si la qualité du sommeil est suffisante, le temps de repos nécessaire peut varier d’une personne à l’autre.

Ce qui est clair c’est que, pour fonctionner normalement, nous avons de toute façon besoin de bien dormir. Ainsi, autant notre santé physique que notre santé mentale peut en tirer bénéfices. Plus concrètement, la communauté scientifique a pu se rendre compte des bienfaits d’un bon sommeil sur le système immunitaire.

La doctoresse Verena Senn, neurobiologiste et spécialiste du sommeil, confirme l’importance d’un bon repos pour le bon fonctionnement du système immunitaire. Selon cette experte, « si nous nous reposons peu ou irrégulièrement, on peut confirmer que nous sommes beaucoup plus sensibles aux maladies et aux infections ».

Comment dormir peu affecte-t-il le système immunitaire ?

Tout comme bien dormir renforce les cellules de notre système immunitaire, un mauvais sommeil peut nuire à notre santé en général et à notre système immunitaire en particulier.

Selon une étude publiée dans le magazine Sleep, la privation de sommeil met le système immunitaire en action. Dans le cadre de cette étude, des scientifiques du Royaume-Uni et des Pays-Bas ont collaboré pour comparer l’évolution du nombre de globules blancs de 15 jeunes hommes en bonne santé souffrant d’une grave privation de sommeil et dans des conditions normales. Ainsi, ils ont observé que les globules blancs, appelés granulocytes, présentaient une perte de rythme jour-nuit.

Ensuite, les mêmes globules blancs ont été analysés après le retour un horaire strict de huit heures de sommeil par jour pendant une semaine. Après cela, les participants ont été exposés à 15 minutes de lumière en plein air (pendant les 90 premières minutes où ils étaient éveillés) et une interdiction totale leur a été faite de boire de l’alcool, de la caféine ou des médicaments pendant les trois derniers jours du cycle. Par la suite, les granulocytes ont réagi immédiatement au stress physique résultant de la privation de sommeil.

 Ainsi, comme pour le stress, la privation de sommeil semble affecter les conditions normales du système immunitaire. Alors qu’à l’inverse, se reposer comme il se doit le renforce. De toute façon, le maintien de bonnes habitudes de sommeil semble être le plus recommandable.

Problèmes pouvant être engendré par un mauvais sommeil !

Il y a beaucoup d’effets négatifs qui peuvent dériver d’un mauvais repos. Parmi eux, nous pouvons trouver:

  • Douleurs de dos (assez fréquent surtout lorsque le matelas est de mauvaise qualité ou a perdu ses prestations).
  • Problèmes de santé mentale (comme l’anxiété ou la dépression, qui sont à l’ordre du jour).
  • Augmentation de l’appétit (notamment la libération de la greline, l’une des hormones liées à l’appétit).
  • Problèmes cognitifs (comme altérations des processus de stockage de la mémoire).
  • Problèmes cardiovasculaires.

Quelques conseils pour mieux dormir

Comme nous avons pu le voir, dormir est la clé du bon fonctionnement de notre système immunitaire. Mais ce qui est clair, c’est qu’il n’est pas si simple que ça pour tout le monde de dormir 8 heures par jour, et souvent à cause du rythme de vie que nous vivons.

C’est pourquoi, que vous pourriez donc avoir besoin de quelques conseils pour essayer de dormir et dormir au moins 7 à 8 heures chaque nuit. Les voici:

  • Aller se coucher tous les jours à la même heure. Mener une routine de sommeil stable peut grandement aider à dormir le nombre heures réglementaires.
  • Eviter le café, la nicotine et l’alcool spécialement en fin d’après-midi et le soir.
  • Faire de l’exercice régulièrement (bien que de préférence pas la nuit).
  • Essayer de créer une bonne ambiance lorsque vous vous coucher pour aller dormir (l’obscurité, la tranquillité et une bonne température peuvent être utiles).
  • Éviter l’exposition aux écrans avant de vous coucher. Ils peuvent interférer avec notre repos et nous empêcher de dormir plus tôt.
  • Éviter aussi les dîners trop copieux.

En plus de tous ces conseils, il est important de maintenir à jour votre équipement de repos afin de pouvoir bien dormir et protéger ainsi votre système immunitaire. Dans tous les cas, n’oubliez pas que se reposer est la clé de son bon fonctionnement !