Découvrez pourquoi on se couvre la nuit même s’il fait chaud

Avr 27, 2020 | NOUS VOUS INFORMONS |

Il y a beaucoup de gens qui ont besoin de se couvrir pour pouvoir s’endormir quelque soit la température qu’il fait. Cette habitude a une explication scientifique très solide. Et vous aussi, vous n’êtes pas du genre à vous séparer de vos draps même en août?

Même si ça peut ressembler à une simple manie a l’heure de se coucher, c’est bien plus que ça. Beaucoup de gens ne peuvent pas s’endormir s’ils n’ont pas quelque chose au-dessus du corps pour se couvrir, pas seulement pendant les mois les plus froids, mais aussi quand ils sont en pleine vague de chaleur.

C’est parce que nous n’avons pas tous la même température corporelle. En plus, quand nous dormons, notre température descend de quelques dixièmes de degré. Ce phénomène nous donne un sentiment de fraîcheur dans la première phase du sommeil, explique Francisco Javier Portes (membre du conseil d’administration de la Société espagnole du sommeil). Cela signifie que même s’il fait chaud, alors que notre température corporelle diminue légèrement, nous ressentons le besoin et le réflexe de nous couvrir, comme mécanisme d’ajustement de la température afin que celle-ci ne continue pas à baisser.

Pourquoi certains ont besoin de se couvrir, d’autres pas ?

L’être humain, a généralement une température corporelle comprise entre 36,3° et 37,1°. Cette plage sert à détecter et à identifier si le corps a des anomalies ou une maladie possible. En plus de cela, notre corps a la capacité de réguler sa température en fonction de l’environnement auquel il est exposé. Ce mécanisme d’autorégulation de la température permet de maintenir notre organisme à un niveau stable et sain.

Comme nous l’avons déjà expliqué, le besoin de se couvrir ne se réduit pas seulement à la température ambiante, mais à la température corporelle de chaque personne. Par exemple, nous pouvons dormir dans la même pièce avec une autre personne exposée à la même température et l’un de nous deux doit se couvrir et l’autre non.

Cependant, même si notre température intérieure dépend de nombreux facteurs, l’un d’entre eux est crucial; notre métabolisme. Un exemple en est que les personnes en surpoids peuvent avoir des difficultés à réguler leur température corporelle, selon le Dr Portes.

D’un autre côté, même si la température corporelle est le principal facteur qui nous pousse à nous couvrir jusqu’en été, un autre facteur qui peut nous pousser à le faire est la prétendue habitude acquise depuis que nous sommes bébés. Depuis notre enfance, nous avons grandi avec la coutume de nous couvrir avant de nous endormir, donc c’est quelque chose à laquelle nous sommes habitués et que nous avons intériorisé comme une habitude de sommeil.

Que se passe-t-il avec la température pendant notre sommeil ?

Un autre cas très fréquent, c’est que nous n’avons pas besoin de nous couvrir en nous couchant, mais au milieu de la nuit, nous finissons enveloppé dans le drap. C’est parce que, dans la seconde moitié de la période de sommeil (si nous dormons habituellement huit heures, à partir des quatre dernières), notre organisme a du mal à réguler la température.

Les mécanismes corporels chargés de la thermorégulation sont plus instables quand nous dormons  que lorsque nous sommes éveillés. C’est pourquoi, pendant le sommeil profond, l’organisme peut être quelques dixièmes de degré plus froids que d’habitude. Ces changements de température les plus importants s’opèrent lorsque nous nous trouvons au stade du sommeil non REM.

En outre, pendant la phase de sommeil REM notre température corporelle est adaptée à la température ambiante à laquelle le corps est exposé. De cette manière, lorsque nous sommes dans des endroits où le climat est le plus extrême, nous avons plus de chances de nous réveiller dans notre sommeil. En fin de compte, notre organisme cherche à agir en tant que mécanisme de défense pour survivre dans différents environnements. Et vous, êtes vous de ceux qui se couvre la nuit même s’il fait très chaud?