Un type de matelas pour chaque type de mal de dos

Juin 10, 2020 | AMELIOREZ VOTRE REPOS, NOUS VOUS CONSEILLONS |

Jusqu’à 80 % de la population souffre, a souffert ou souffrira de maux de dos à un moment de sa vie. Comme vous pouvez l’observer, selon ces données publiées par la Société espagnole des médecins de soins primaires (Semergen) et reprisent par l’Association espagnole de la literie (ASOCAMA), il s’avère que cette pathologie est considérée comme l’un des plus grands problèmes physiques des personnes. Quelque chose qui, associé au monde du repos, deviendra le facteur le plus récurrent et angoissant au moment de choisir le type de matelas que nous voulons acheter.  Le problème face à cela est que si chaque personne est différente, les maux de dos représentent presque les mêmes résultats infinis.

Pour la raison exposée à la fin du paragraphe précédent, ce que nous allons toujours expliquer chez Maxmatelas, c’est qu’il n’y a pas de schéma archétypal pour tous les publics.  Autrement dit, il n’y a pas un seul matelas parfait pour toute l’humanité, mais un matelas idéal pour les besoins individuels de chacun. C’est pourquoi il est impératif d’analyser, quel est le problème physique que vous avez au niveau de votre dos pour vous proposer le modèle de vos rêves.

Dites-nous quand vous  avez mal au dos et nous vous dirons quel genre de matelas vous devez utiliser

Quatre-vingt-dix pour cent des cas de maux de dos sont dus à des surcharges, des contractures, des déficits musculaires ou des hernies discales. Si on s’en tient au plus commun des maux de dos, le roi incontesté de ces affections est la lombalgie. Et la raison des maux lombaires, selon les experts médicaux, est que la base de la colonne vertébrale supporte plus de poids que le reste de la structure.

Pour prévenir ce type de maladies physiques, les autorités sanitaires recommandent de maintenir la zone lombaire bien alignée avec le reste de la colonne vertébrale. Extrapolé à l’heure du coucher, ce qui est nécessaire c’est un matelas avec un degré de fermeté assez élevé et une certaine tenue. Ou ce qui veut dire la même chose, un matelas à ressorts avec une couche de viscoélastique, de latex ou même de mousse souple.

Ce genre de matelas fermes, mais pas trop durs, nous permettra de ne pas passer la nuit à changer de position continuellement ou à souffrir d’inconfort. Puisque nous parlons de modèles avec des rembourrages de qualité, ceux-là même qui font que, la pression diminue, et que la colonne reste aliénée et nous pourrons enfin embrasser le confort.

Après la lombalgie, jusqu’à 30 % des douleurs au dos sont dues aux douleurs de cervicales. Cette nuisance, tout comme les lombaires, se produisent parce que cela arrive dans une zone beaucoup plus mobile que la colonne vertébrale dorsale. Il en résulte un plus grand nombre de lésions des parties molles, de blessures et de détérioration.

Pour atténuer ces problèmes de cervicales et atteindre un maximum de confort et de repos, nous avons besoin d’un matelas qui nous permette de maintenir la colonne vertébrale dans la bonne position. Un modèle en mousse viscoélastique avec un noyau HR et une fermeté moyenne tirant à haute, on aura la capacité de s’adapter peu à peu à votre anatomie. En plus du choix du matelas, avec la cervicalgie, il faut tenir compte du type d’oreiller que nous allons acheter, car il s’agit d’un élément qui, s’il n’est pas de bonne qualité, n’offrira pas le bon soutien à la tête, provoquant ainsi plus d’inconforts.

En complétant le podium des problèmes liés au dos, et avec un pourcentage d’environ 10% de personnes touchées, la dorsalgie obtient la troisième place. Cette affection du milieu du dos est caractérisée par une douleur sourde qui peut aussi monter vers le cou ou même les bras. Le dos a été surchargé à cause de mauvaises positions, et ce faisant, a provoqué une augmentation de la tension musculaire et le niveau de stress.

Comme pour les types de douleurs antérieurs, la dorsalgie va aussi avoir besoin d’un matelas ferme associé à un bon oreiller. Un modèle viscoélastique possédant une grande capacité d’adaptation en fonction de votre propre densité est idéal pour ce type de mal de dos.