Comment endormir les enfants avant l’arrivée du Père Noël

Déc 24, 2020 | ENFANTS, NOUS VOUS CONSEILLONS |

L’excitation des plus petits pendant la période de Noël peut aller à l’infini. Et quand nous parlons de la veille de Noël et des heures qui précèdent la visite du père Noël, nous n’en parlons même pas. Une nuit où il est très compliqué de coucher et de faire dormir les enfants, car ils attendent tous l’arrivée du père Noël. Comment pouvons-nous les mettre au lit ?

Cette nervosité, cette anxiété et ce désir de se réveiller le lendemain et de trouver toute cette litanie de nouveaux jouets affectant le repos et la conciliation du sommeil de nos enfants. Pour y remédier, il existe une série de conseils qui peuvent nous aider à contrôler la situation et faire en sorte que le 24 décembre ne devienne pas la première nuit de veille de nos enfants.

Conseils pour aider les plus petits à s’endormir le 24 décembre

– N’utilisez pas dans ces phrases assassines qui ressemblent à du chantage : « Si tu ne t’endors pas, le père Noël ne viendra pas », « Le père Noël ne vient pas chez les enfants qui ne dorment pas » ; la phrase la plus toxique de toutes étant « Dors maintenant où tu vas croiser le père Noël, tu l’effrayeras et il partira ». Toutes ces phrases si classiques utilisées par les parents cette nuit-là pour inciter les enfants à dormir finissent par provoquer l’effet contraire à celui qui est désiré. Les enfants, en entendant ces phrases, génèrent plus d’anxiété et ont donc plus de problèmes pour s’endormir.

– Évitez les siestes le 24 décembre: connaissant le type de journée auquel nous allons être confrontés, et malgré le fait que nous pouvons leur faire faire des siestes routinière. Il est préférable cette journée-là de les éviter pour que les enfants arrivent plus fatigués le soir.

— Le 24 a sûrement été une journée frénétique : néanmoins, saturez leur journée d’activités et d’exercice physique pour que les enfants se fatiguent. Par exemple, faites leur faire du vélo, allez jouer au parc… Évidemment, une journée bien remplie fera que les plus petits seront fatigués le soir et même l’envie de voir le père Noël ne les empêchera pas de dormir paisiblement.

— Essayez de maintenir la routine de sommeil que vous avez mise en place normalement : et dans la mesure du possible, ne pas briser les activités précédentes. Le brossage des dents, leur lire leurs contes préférés… Toutes ces routines que vos enfants ont l’habitude de réaliser pendant l’année.

— Ne les faites pas dîner trop tard : ce dernier conseil est assez difficile à accomplir compte tenu du type de fête dont nous parlons. Cependant, il est important que les plus petits dînent quelques heures avant d’aller se coucher.

– Le tour de la bouteille magique : Prenez une bouteille qui est d’une couleur vive et posez dessus une étiquette sur laquelle vous pouvez écrire « Potion secrète du père Noël » ou une phrase similaire. Remplissez-la d’eau et ajoutez-y quelques gouttes de jus de citron ou un colorant alimentaire orange du type Tang ou similaire. L’important est de faire croire aux plus petits qu’en buvant quelques verres de cette bouteille, ils dormiront mieux et plus vite.