Pourquoi mon bébé pleure-t-il en dormant ?

Oct 27, 2020 | ENFANTS, NOUS VOUS CONSEILLONS |

Beaucoup de parents s’inquiètent du repos de leurs bébés. Car, plus ils sont petits, plus les besoins physiologiques de base prennent de l’importance, comme profiter d’un bon repos.

En effet, tous les bébés ne jouissent pas d’un bon repos. En fait, au moins 30% des enfants ont des problèmes de sommeil. Parmi eux se trouve ceux qui pleurent en dormant. Devons-nous, nous les parents nous inquiéter si notre bébé pleure pensant son sommeil ?

Voici les raisons possibles pour lesquelles un bébé peut pleurer en dormant, comment le calmer et que faire face à ce genre de situation. Comme d’habitude, ce que nous vous essayons de vous expliquer ici ne remplace pas ce qu’un médecin peut vous commenter, mais ce blog peut être utile dans le cas où vous ne savez pas quoi faire. En attendant de contacter le médecin.

Les raisons pour lesquelles votre bébé peut pleurer en dormant

Les bébés, en particulier les nouveau-nés et les jeunes enfants, peuvent grogner, crier ou pleurer pendant leur sommeil. Il s’agit en effet d’un processus normal et pour lequel nous n’avons pas à nous alarmer.

Le corps des enfants n’a pas encore surmonté les défis d’un cycle de sommeil régulier. C’est pourquoi il est si fréquent qu’ils se réveillent fréquemment ou fassent des bruits étranges pendant qu’ils dorment.

 Pour les plus petits, les pleurs sont leur principale forme de communication. Il est donc logique qu’ils pleurent souvent pendant leur sommeil. Le fait est tout à fait normal, donc nous n’avons pas à nous alarmer, ci-dessous, nous allons vous citer quelques-unes des raisons pour lesquelles un bébé endormi peut pleurer :

Besoin de contact physique

Parfois, les bébés pleurent parce qu’ils ont besoin d’un contact physique. Il peut suffire de toucher sa main ou de le bercer un peu pendant qu’il dort pour qu’il se détende à nouveau et retourne dans son profond sommeil.

Il a fait un cauchemar

Bien qu’ils ne puissent évidemment pas le verbaliser, les bébés peuvent aussi avoir des rêves désagréables. Comme nous, les adultes, les bébés rêvent également et beaucoup de leurs rêves peuvent être liés à leurs expériences d’apprentissage de la journée.

Un exemple de cauchemar que pourrait avoir un bébé aurait pour raison le fait que ses parents s’éloignent de lui. Cela peut être une des raisons qui fait pleurer votre bébé endormi, parce qu’il a peur.

Les cauchemars surviennent généralement pendant le sommeil léger ou pendant le sommeil avec des mouvements oculaires aléatoires. D’un autre côté, les bébés peuvent aussi avoir des terreurs nocturnes. Celles-ci se produisent généralement lorsque le bébé devient très agité pendant les phases les plus profondes du sommeil. Les enfants sont plus susceptibles de pleurer à cause des terreurs nocturnes tôt la nuit.

Bien qu’elles soient relativement rares, les terreurs nocturnes existent et surviennent chez les enfants entre 4 et 12 ans, bien qu’il soit vrai qu’elles peuvent également survenir chez les bébés dès l’âge de 18 mois.

Dans les deux cas, un enfant ou un bébé est plus susceptible d’avoir des terreurs nocturnes s’il est malade ou s’il dort mal.

Que faire si mon bébé pleure pendant son sommeil ?

Quelle que soit la raison des pleurs, les parents cherchent généralement à calmer leur enfant le plus rapidement possible. Cependant, la réalité est que, souvent, lorsque le bébé pleure durant son sommeil, il se calme généralement tout seul. Si nous sommes patients et attendons un peu, le problème peut se résoudre. Le prendre dans nos bras peut les réveiller et perturber leur sommeil.

Cependant, si nous remarquons que les pleurs durent longtemps, nous pouvons essayer de parler doucement au bébé ou de lui frotter le dos ou le ventre. Cela peut l’aider à passer d’un stade de sommeil à un autre et aider à arrêter les pleurs.

Par contre, si le bébé est allaité normalement, il peut arriver que s’il pleure la nuit, il vous suffira de l’allaitez et il se calmera. Ce sont les parents ou les soignants qui doivent décider s’ils sont susceptibles de le réveiller pendant l’allaitement et s’ils sont prêts à risquer de réveiller le bébé.

D’autre part, quelque chose qui peut également être utile est d’observer le rythme de sommeil du bébé. Certains bébés laissent échapper un léger cri lorsqu’ils tombent dans un sommeil profond ou juste avant de se réveiller. Identifier les habitudes de sommeil typiques du bébé peut aider les soignants à évaluer la cause des pleurs.

Et enfin, même si nous ne savons pas toujours comment identifier quand les cauchemars commencent, et si nous croyons que le bébé est en phase d’en avoir un, nous pouvons essayer de le calmer en parlant calmement ou en lui frottant le dos.

Comme vous pouvez le voir, il y a plusieurs raisons qui font que votre bébé peut pleurer pendant son sommeil. Evidemment, vous n’avez pas à vous inquiéter : il y a certaines choses que nous pouvons faire et, si le problème n’est pas résolu, il est préférable de consulter votre pédiatre.